Accueil > Nos conseils > Actus et astuces auto > Nouveau contrôle technique

Le contrôle technique, auquel les automobilistes étaient habitués à faire tous les deux ans, va se durcir à partir de mai 2018 et devenir plus long et plus cher. Avec une nouvelle catégorie de défauts et un nombre de points de contrôle augmentés, ces nouveautés ne semblent pas plaire à tout le monde. Alors que redouter de ce nouveau contrôle technique ? Les réponses de TOTAL WASH. 

En bref

  • Mise en place le 20 mai 2018 
  • Augmentation du nombre de points au contrôle technique à 132 points 
  • Nombre de défaillances passant de 406 actuellement à 606 
  • Certains véhicules devront être réparés dans les 24 heures, sous peine d’une amende de 135 euros 
  • Évitez la défaillance critique en vérifiant les pneus, les liquides ou encore la carrosserie de votre voiture 
  • Un prix passant de 68€ en moyenne à plus de 80€ 

Téléchargez l'application TOTAL WASH !

Les principaux changements du nouveau contrôle technique 

Le principal changement de ce nouveau contrôle technique est la mise en place de trois niveaux de défaillances pour qualifier les véhicules : pas de danger, danger possible ou danger immédiat, les conséquences pour l’automobilistes seront différentes !

Les “défaillances mineures” : 139 points de contrôle 

Ces défauts n’ont pas d’incidences importantes sur la sécurité des véhicules ou sur l’environnement : le véhicule peut continuer à circuler.

Il s’agit de prévention et d’entretien : le véhicule a besoin d’être réparé mais une contre-visite n’est pas imposée.

Les “défaillances majeures” : 340 points de contrôle 

Ces défauts n’empêchent pas le véhicule de continuer à rouler mais peuvent compromettre sa sécurité. Ces défaillances ont une incidence négative sur l’environnement et peuvent mettre en danger les automobilistes.

Dans ce cas, le véhicule peut continuer à circuler mais une contre-visite est obligatoire dans un délai de deux mois. Si ce délai est dépassé, le conducteur est obligé de passer un nouveau contrôle technique.

Les “défaillances critiques” : 127 points de contrôle. 

Cette nouvelle catégorie qui fait peur à tous les conducteurs ! Un véhicule déclaré avec des défauts critiques représente un danger immédiat. Il suffit qu’un seul point ne soit pas validé pour immobiliser le véhicule. La voiture sera donc interdite de circulation à partir de minuit le jour du contrôle et l’automobiliste aura l’obligation de le réparer dans les 24 heures qui suivent le contrôle technique.

Finalement, sur les 606 anomalies, 467 déboucheront sur une contre-visite ! Soit plus de 3/4 des défauts !

Comment éviter les défaillances critiques du nouveau contrôle technique ? 

Bon à savoir : si un automobiliste conduit un véhicule diagnostiqué avec une défaillance critique, il s’expose à une amende de 135€.

Certains éléments du véhicule sont faciles à vérifier soi-même avant de passer le contrôle technique et pour éviter toutes défaillances critiques :

  • Feux ne fonctionnent pas
  • Pneus ou jantes usés
  • Plaquettes ou disques usés, mauvais freinage, fuite ou absence de liquide de frein
  • Absence de rétroviseurs
  • Fuite excessive de liquide (frein, refroidissement, huile…)
  • Siège conducteur mal fixé ou impossibilité de le verrouiller
  • Risque de chute du pot d’échappement
  • Carrosserie ou pare-chocs mal fixés pouvant provoquer des blessures, corrosion excessive ou déformation importante du châssis, portes ne se fermant pas ou ne s’ouvrant pas correctement
  • Fissures ou impacts sur le pare-brise

Un contrôle technique plus cher à partir de mai 2018 

Le prix du contrôle technique devrait subir une augmentation de 15 à 20% selon des experts. Aujourd’hui son montant est de 68€ en moyenne mais il pourrait passer à 80€ ou plus en mai.  Cette montée de prix s’explique par une augmentation des compétences des experts mais également par la durée du contrôle technique qui s’allonge. Plus de points à contrôler + plus de temps passé par véhicule = un tarif plus élevé pour la prestation. La contre-visite, souvent gratuite ou facturée 10 à 15€, verra également son prix s’élever.

Bonne route !
À bientôt sur TOTAL WASH 

 

Ces articles pourraient vous intéresser

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *