Accueil > Nos conseils > Actus et astuces auto > Mon enfant vomit en voiture : Comment l’éviter à l’approche des vacances ?

C’est l’été, il fait beau, il fait chaud et les départs en vacances se profilent à l’horizon. Si pour certains ce moment est très attendu, il peut être pour d’autres, une angoisse à surmonter. En effet, le mal des transports (aussi connu sous le nom de cinépathie) chez les bébés et les enfants est un problème commun que de nombreux parents redoutent. Des sueurs froides, des nausées et des vomissements, peuvent rendre le voyage désagréable pour vous et votre enfant. 

En bref

  • Evitez une conduite trop brutale 
  • Ne laissez pas votre enfant partir le ventre vide 
  • Pensez à aérer l’habitacle du véhicule 
  • Limitez les bruits et la chaleur exessifs 

Téléchargez l'application TOTAL WASH !

POURQUOI LES ENFANTS SONT-ILS MALADES EN VOITURE ? 

L’EXPLICATION SCIENTIFIQUE DES NAUSÉES SUR LA ROUTE 

C’est en fait un problème entre la vision et l’oreille interne. En effet, le cerveau reçoit une information de l’oreille comme quoi le corps est assis et immobile alors que les yeux lui envoie des images en mouvement rapide. Il se passe alors un dysfonctionnement dans le cerveau qui ne comprend pas les informations qui lui sont transmises. Ce dysfonctionnement se traduit par des nausées et des vomissements. 

UNE APPRÉHENSION DU VOYAGE EN VOITURE 

Votre enfant, ayant déjà été malade, peut appréhender le voyage qui l’attend. Il peut stresser et angoisser ce qui augmente considérablement les facteurs de vomissement. Il est donc recommandé de créer une atmosphère calme et paisible ainsi que de partir la nuit, afin que votre enfant s’endorme avant de sentir ces effets. Occupez-le avec des jeux, de la musique douce (attention pas de livre) afin d’occuper son esprit à autre chose. 

VOYAGER AVEC L’ESTOMAC VIDE? NON ! 

Vous ne devez pas laisser partir votre enfant sans l’avoir fait manger quelque chose au préalable. Surtout s’il est amené à vomir, le ventre vide, cela n’en sera que pire ! Vous devez lui préparer un repas léger à base de légumes et de féculents en évitant les produits gras et les produits laitiers. Vous pouvez bien entendu pendant le voyage, lui donner quelques gâteaux secs et de l’eau. 

UNE CONDUITE TROP BRUTALE ? NO WAY ! 

Si vous aimez la vitesse, les accélérations, les virages secs, il va falloir penser à votre enfant plus qu’à vos envies d’imiter Sébastien Loeb ! Comme expliqué plus haut,  les mouvements rapides déstabilisent le cerveau et augmentent les risques de mal-être.  Vous devrez donc rouler tranquillement, sans à-coup et utiliser plutôt l’autoroute que les petites routes sinueuses. 

CHALEUR, BRUIT ET MANQUE D’AIR EN VOITURE… HUM ? 

Dans les périodes de grande chaleur comme en ce moment, rester dans une voiture devient éprouvant et ça l’est encore plus pour un enfant. Faites circuler l’air dans toute la voiture, ouvrez les fenêtres et activez la climatisation (pas trop forte) pour avoir de l’air frais en permanence. Ne fumez pas au volant ! La fumée de cigarette ne fera qu’empirer les choses pour votre enfant se trouvant à l’arrière. Ne mettez pas la musique à fond, en plus de créer des nausées, vous lui donnerez mal à la tête pour un résultat encore pire. 

L’INSTALLATION DU SIÈGE AUTO DE VOTRE ENFANT 

Habillez votre enfant avec des habits légers, confortables et pas trop serrés pour ne pas comprimer l’estomac. Allongez l’enfant et calez-le bien dans son siège auto en utilisant par exemple un oreiller sous sa tête. Plus il sera calé, moins son corps subira de mouvements. Il aura donc moins de sensations de mal-être et les nausées auront moins de chances d’apparaître. 

Petit conseil de grand mère : Collez un petit bout de sparadrap (ou pansement) au niveau du nombril de votre enfant. Sans explications scientifiques, cette astuce fonctionne très bien sur les enfants comme sur les adultes. 

ET SI LE PIRE ARRIVAIT… COMMENT LAVER LE VOMI DE VOTRE ENFANT DANS LA VOITURE ? 

Afin de neutraliser les odeurs, les auréoles et tuer toutes les bactéries présentes dans le vomi, vous devez au plus vite nettoyer les parties touchées, car plus on attend plus il sera difficile de nettoyer. 

COMMENT ÉVITER UNE TACHE SUR LE SIÈGE AUTO DE VOTRE ENFANT ? 

Vous pouvez utiliser un siège déhoussable, qui se retire rapidement et facilement afin d’éviter au vomi d’attaquer la mousse du siège. Sans tissu de protection, il y a un risque que le vomi traverse l’enveloppe et que la mousse garde les odeurs. 

Afin de protéger le siège auto de votre enfant, recouvrez le d’un tissu anti-transpirant qui permettra d’empêcher l’infiltration des liquides. Le siège auto a été spécialement étudié pour servir également de lit auto, l’assise assure un confort optimal à votre enfant pour les trajets en voiture. 

A lire aussi : Trucs et astuces pour nettoyer vos sièges de voiture en tissu 

POUR NETTOYER LE SIÈGE AUTO DU VOMI 

Si jamais le siège auto est tâché vous devrez si possible effectuer les tâches suivantes : 

  • Faites tremper la housse dans la baignoire pendant une nuit avec de la lessive puis rincez à l’eau douce. 
  • Ensuite, nettoyez localement l’endroit avec de l’eau mélangée à du vinaigre blanc (un verre d’eau et une cuillère à soupe de vinaigre). 
  • Si cela n’a pas été suffisant, saupoudrez du bicarbonate de soude sur la tâche, laissez reposer une nuit puis passez l’aspirateur dessus. Cela effacera aussi l’odeur de vomi. 
  • Enfin, avant de remettre la housse sur le siège, assurez-vous de mettre un sac plastique ou une serviette imperméable entre la housse et la mousse pour éviter de devoir réitérer cette opération. 

 

Bonne route !
À bientôt sur TOTAL WASH

 

Ces articles pourraient vous intéresser

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *